3 spécialités gourmandes françaises qui vous feront fondre de plaisir

Alors que les fêtes de fin d’année approchent, vous avez peut-être déjà les yeux qui s’attardent sur les vitrines chaque fois que vous passez devant un confiseur ou un chocolatier. Avouons-le, il n’est pas réellement de prétexte comme Noël ou Pâques pour succomber à un petit plaisir gourmand, mais force est de constater que les fêtes de fin d’année se prêtent particulièrement bien à quelques découvertes sucrées. Plus ou moins connues, voici 4 spécialités de confiseries qui raviront votre palais et celui de vos proches dès la première dégustation.

Le Quernon d’Ardoise angevin

quernon d'ardoiseLe Quernon est peut-être la confiserie la moins connue de notre sélection, et pourtant, il ne s’en écoule pas moins de 35 tonnes chaque année à travers le monde. Et pour cause, le Quernon à tout pour séduire. Rappelant les ardoises qui habillent avec élégances les toitures de l’Anjou, le Quernon, créé en 1966 par un maître chocolatier angevin, est un hommage gourmand à ce matériaux nobles extrait à quelques encablures d’Angers.

La confiserie se présente ainsi sous la forme d’un pavé de chocolat bleu fondant, renfermant un cœur de nougatine croquante aux noisettes et aux amandes. Vous profitez ainsi à la fois du côté croquant de la nougatine et de la douceur du chocolat. Depuis peu, le Quernon traditionnelle se décline en version au chocolat noir qui ravie déjà les puristes du chocolat !

Le nougat de Montélimar

nougat montélimarLe nougat est l’une des confiseries emblématiques de Provence. Traditionnellement, c’est l’un des 13 desserts de Noël, à l’approche des fêtes il nous était donc impossible de faire l’impasse sur cette spécialité. Si de nombreuses régions et de nombreux confiseurs confectionnent leur nougat, c’est assurément celui de Montélimar qui est le célèbre.

Mais attention, la mention « Nougat de Montélimar » ne peut s’obtenir qu’à de strictes conditions de composition. Le nougat de Montélimar contient en effet au minimum 30% d’amandes et 25% de miel. Pour le reste, on retrouvera des blancs d’œufs, du sucre, des pistaches. Un véritable plaisir !

Pas un Noël sans marrons glacés

Marrons glacésA l’instar du nougat, les marrons glacés sont assurément un incontournable des fêtes de fin d’année. Ils sont généralement associés à l’Ardèche et à la ville ardéchoise de Privas dont la châtaigne est le fruit emblématique avec quelques 5000 tonnes produits chaque année. Ainsi, l’entreprise Clément Faugier, créée en 1882 à Privas est le premier fabriquant de marrons glacés en France et distribue ces confiseries au niveau national et international.

Comme son nom l’indique, le marron glacé se compose d’une châtaigne confite dans un sirop de sucre et glacé au sucre. Une confiserie aussi simple que délicieuse.

 

Bien entendu, les seuls chocolats mériteraient à eux seuls bien plus qu’un article. D’autant plus que le chocolat se déguste finalement tout au long de l’année avec des pics pour les fêtes principales : Noël, Pâques, Saint Valentin… Mais avouez qu’entre chocolats, Quernon d’Ardoise, Nougat et Marrons Glacés, vous trouverez forcément de quoi vous régaler et combler les papilles de vos proches !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *