Bien choisir son constructeur de maisons

Faire construire son chez soi, c’est pour beaucoup de personnes un objectif de vie, une consécration. C’est le résultat de plusieurs années de travail qui ont permis de constituer un apport personnel, et de pouvoir prétendre à un crédit immobilier.

Selon Patrick Vandromme, le Président de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), le prix moyen d’une maison neuve bâtie en contrat de construction est de 135 000 €.

Ce n’est pas tous les quatre matins qu’on signe des devis à six chiffres ! 

Vous n’avez pas le droit à l’erreur. Il faut absolument engager un constructeur de confiance du premier coup pour optimiser cet investissement.

Choisir un bon constructeur du premier coup

Contrat CCMI, avis/témoignages, prestataires, compte de résultat… Analysons en détail les quatre critères que vous devez considérer avant de signer le devis d’un constructeur.

1 – Les garanties CCMI

CCMI signifie Contrat de Construction de Maisons Individuelles. C’est un ensemble de garanties encadré par la loi et qui vous permet d’éviter les constructeurs frauduleux. Elles vous protègent avant, pendant et après la construction de votre future résidence :

  1. la garantie de parfait achèvement = pendant 1 an, l’entreprise qui a bâti votre maison est tenue de réparer toutes les malfaçons que vous aurez signalé.
  1. la garantie biennale = pendant 2 ans, le constructeur doit réparer tout ce qui empêche le fonctionnement des équipements ne faisant pas partie du bâtiment (four, réfrigérateur, plaques de cuisson, chauffe-eau…).
  1. la garantie décennale = pendant 10 ans, le constructeur est tenu de réparer tout dommage qui empêche de vivre normalement dans votre logement, ou qui affecte sa solidité.
  1. la garantie de livraison à prix et délais convenus = l’entreprise est tenue de respecter le prix et les délais validés dans le contrat que vous avez signé. Cette garantie vous protège contre l’inexécution.

En savoir plus

2 – Les avis et les forums

Les avis client sont le meilleur moyen de vérifier si le constructeur que vous avez démarché est fiable. Le témoignage de précédents clients en dit long sur la qualité du travail et du suivi réalisés.

En premier lieu, regardez les avis en ligne sur Google, Pages Jaunes et sur Facebook. Si la société a moins de 4 sur 5, ne l’appelez pas. Si la société a plus de 4 sur 5, lisez en détail les avis laissés en ligne par les clients.

Ensuite, tapez dans Google “nom du constructeur + avis”. Le moteur de recherche vous donnera accès aux éventuels forums où d’anciens clients ont laissé leur avis sur le constructeur.

Attention, ne vous fiez pas uniquement aux avis en ligne, car c’est souvent quand on est mécontent ou que l’on nous a demandé de le faire contre un cadeau (réduction, bon d’achat…) qu’on laisse un avis en ligne.

En dernier lieu, demandez à votre entourage (amis, familles, collègues…) s’ils ont déjà fait travailler untel. C’est la source la plus fiable, car les avis en ligne ne sont pas toujours 100 100 % authentiques.

3 – Les artisans

Les constructeurs de maisons font souvent appel à des artisans indépendants pour constituer une équipe. S’ils font appel à de bons artisans, alors vous n’avez pas à vous inquiéter. Cependant, si les artisans missionnés pour la construction de votre maison commettent des erreurs, ou livrent un travail de mauvaise qualité, vous êtes certains d’avoir des problèmes par la suite (infiltrations d’eau, froid, humidité, problèmes électriques…).

Si comme moi vous n’êtes pas un grand bricoleur, demandez à votre constructeur le nom de ses artisans, d’où ils viennent (du département ou bien de l’étranger), si ça fait longtemps qu’ils travaillent ensemble, leurs certifications (RGE, Qualibat…), et puis regardez ce que les internautes disent sur eux (oui, regardez les avis comme vous avez fait pour le constructeur lui-même).

Voici un exemple de constructeur qui déclare sur son site internet qu’il fait appel aux mêmes artisans locaux depuis longtemps : www.aec49.fr.

4 – Les documents comptables

Dernier critère à analyser, la santé financière. Rassurez-vous, il n’y a pas besoin d’être un expert comptable pour le faire, on va aller à l’essentiel. L’idée ici c’est de savoir si la société existe depuis longtemps, et si elle gagne de l’argent. Oui, car si ça fait 30 ans que l’entreprise existe et qu’elle est rentable, ça veut dire qu’elle ne vous laissera pas tomber du jour au lendemain.

Ce qu’on veut surtout éviter, c’est que la société disparaisse dans la nature avec votre argent en plein milieu du chantier, ou quelques mois juste après la livraison.

Pour accéder au bilan et au compte de résultat, allez sur societe.com, verif.com, infogreffe.fr ou bien score3.fr.

Regardez d’abord la date de création de la société, si elle n’a pas été radiée, ou si elle ne fait pas l’objet d’un redressement judiciaire. Ensuite, regardez le compte de résultat le plus récent pour voir les bénéfices réalisés.

Avec cette liste, vous voilà prêts à bien choisir votre constructeur de maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *