Quelles sont les spécialités gastronomiques des Kirghizes à ne pas rater ?

Il existe plusieurs éléments gastronomiques à ne pas manquer pendant un voyage au Kirghizistan. Ce pays est habité par un peuple ayant une fierté nationale et voulant montrer une identité artistique et culturelle originale. Il permet, par exemple, de voir ses repas connus dans toute l’Asie et dans le monde entier. Il s’agit du plov qui est considéré comme un plat national. Celui-ci se laissera découvrir lors d’une visite guidée par un particulier. Ce professionnel en tourisme local conduira également vers la découverte du beshbarmak et de la boisson Koumis. 

Déguster le plat national « plov » pendant des vacances au Kirghizistan

Les touristes qui se rendent au Kirghizistan auront l’opportunité de déguster le plat national plov. Celui-ci constitue une des meilleures attractions touristiques du pays. Il reflète certaines dimensions artistiques et culturelles des Kirghizes. Ce peuple est mondialement connu pour leur attachement à ses civilisations anciennes. Aussi, ce repas est également commun à tous les pays du continent. Il est refaçonné pour devenir un patrimoine tout en représentant l’identité asiatique des habitants de cette terre. Pour apprendre à préparer cette spécialité, les vacanciers auront à acheter des produits locaux. Riz, viande de mouton, carottes, ail, pois, chiches, raisins en sont les plus utilisés. Ces ingrédients sont à mélanger. Il faut chauffer l’huile et dorer la viande, et ajouter l’oignon et les carottes. Ces éléments sont à accompagner avec du piment et du sel. Enfin, les apprenants se mettant au travail doivent verser le riz dans ces produits. Ils doivent attendre le temps d’absorption totale de l’eau.

Découvrir le plat « beshbarmak » pendant des vacances au Kirghizistan

Les vacanciers choisissant Kirghizistan feront également une meilleure découverte avec le beshbarmak. Il s’agit d’un repas traditionnel et montre aux visiteurs l’enracinement des habitants à des civilisations anciennes. Ce plat constitue un plat spécialement prisé par les nomades de la région, notamment les turcophones de l’Asie centrale. Il se mange avec les doigts comme son nom l’indique littéralement : « cinq doigts ». Cet élément à la fois artistique et culturel constitue un souvenir inoubliable pour les voyageurs étrangers. Ces derniers pourront apprendre à préparer cette cuisine afin d’immortaliser leur séjour au Kirghizistan. Ils auront à utiliser des ingrédients existant localement : viande de cheval ou de mouton et nouilles. Ceux-ci étant préparés se servent dans un grand plat rond avec une sauce épicée à l’oignon. Ils s’accompagnent, en sus, avec un chorba qui est un bouillon d’agneau mis dans un bol appelé « kese ». Quelle magnifique découverte !

Ne pas rater la boisson « Koumis » pour immortaliser son voyage

Les vacanciers auront plusieurs moyens d’optimiser leurs découvertes gastronomiques pendant leur séjour au Kirghizistan. Ils auront, par exemple, le choix de se focaliser sur des boissons. Le Koumis en fait partie. Il se voit dans toutes les parties du pays. Il s’agit en effet d’une boisson nationale qui sera nécessairement à prendre en compte pour marquer un voyage sur cette nation asiatique. Cet élément constitue un bon trésor reflétant la compétence des Kirghizes de s’autosuffire alimentairement. Il se produit à partir du lait des juments des nomades, après une longue fermentation. Enfin, il existe une tradition inhérente avec le koumis. Celui-ci est obligatoirement à servir à tous les invités qui entrent dans une yourte ou tente des nomades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *